Rechercher
  • Hubert Kozieja

La Blockchain dans l’art ?

La Blockchain est une tempête technologique qui balaye toutes nos conceptions autour de la sécurité informatique, de la transparence et de l'accessibilité des transactions. Afin de mieux comprendre ce qu’elle peut apporter au marché de l’art, essayons de voir comment elle peut être appliquée.





Pour la provenance


Toutes les informations jugées pertinentes peuvent être stockées dans un système inviolable ! Il s’agit d’une solution efficace et bienvenue face à la prolifération des faux et des contrefaçons sur le marché. Plus besoin de passer des heures à rassembler des documents disparates, l’ensemble des données peut être regroupé au sein d’une seule et même technologie capable de garantir l’authenticité des informations. La fiabilité des données ne dépend que de ceux qui les inscrivent : institutions culturelles, collectionneurs, marchands ou artistes !




Pour démocratiser l’accès à l’art


La copropriété des œuvres d’art est enfin envisageable ! Imaginez un jeu de puzzle dont chaque pièce serait répartie entre différents propriétaires. Aucune importance si vous disposez d’une ou de cinq pièces du même puzzle, vous pourrez toujours impressionner votre entourage avec une simple fraction d’un chef-d’œuvre de Basquiat ou de Warhol !




Pour sceller l’intégrité des données


Avec la blockchain, il est possible d’attribuer une date certaine à toutes ses données. L’horodatage offre l’avantage de prouver l’intégrité des données en les liant toutes individuellement à une empreinte numérique. L’objectif est de préserver l’incorruptibilité d’une information en la protégeant de toute modification ultérieure à son enregistrement.




Pour l’art numérique


La valeur de la blockchain est la propriété ! Elle garantit l’unicité d’une œuvre d’art en toute simplicité. En associant un jeton unique à chaque création digitale, l’application de cette technologie est une solution parfaite pour la sécurité de l’art dématérialisé. Face à la facilité déconcertante avec laquelle il est possible de créer un double numérique, le besoin d’unicité est fort. La Blockchain pourrait permettre à l’art numérique d’écrire une nouvelle page dans l’Histoire de l’Art, de libérer la créativité des artistes et de rejoindre les collections des passionnés.



Vous l’aurez compris, le potentiel de cette fameuse Blockchain est immense. À nous de l’exploiter pour dessiner sereinement le marché de l’art de demain.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout